Du 3 au 25 mai 2019
parvis sud de l’église Saint-Sulpice, rue des Grenets à Nogent-Le-Roi


Anthony Bodin


La borne à Nogent-Le-Roi



JPEG - 1.3 Mo

La gamme (vert ancien, rose clair, jaune moutarde, turquoise clair), 2019 Peinture glycérophtalique noire sur serviette de bain en coton 150 x 100 cm chaque


Dans son travail, Anthony Bodin est engagé dans un processus (quasi) systématique qui lie peinture abstraite, univers quotidien, monde industriel et geste primitif.

Pour La borne, il choisit de mimer les vitrines commerciales. Il présente une nouvelle gamme de peintures réalisées sur des « draps de bain en coton éponge avec motif zigzag en tissage jacquard » pour reprendre les termes du fabricant. Il les sélectionne avec soin et se les approprie en coulant de la peinture noire à la seringue de manière obsessionnelle et mécanique pour révéler la composition géométrique et la couleur de ces objets banals. La répétition compulsive d’un même geste simple produit une vibration visuelle proche de l’illusion d’optique provoquant un sentiment d’instabilité physique. Cette peinture du quotidien, foisonnante et sale, n’est pas sans évoquer, dans un écho lointain, les motifs de façade des maisons à colombages nogentaises que côtoie pour cette étape La borne.

Le pays où le ciel est toujours bleu | 5 rue des Grands-Champs à Orléans | www.poctb.fr | Réalisé avec spip | Se déconnecter ] | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0